Taille de haie Fondettes

Votre haie n’est pas entretenue ? Notre entreprise de taille de haie à Fondettes lui redonne tout son esthétisme !

 

Taille de haie à Fondettes

La clôture a pour objectif de délimiter votre parcelle mais si vous voulez avoir de l’intimité, planter une haie est une bonne solution. Cependant, il sera nécessaire de l’entretenir et notamment de la tailler régulièrement dans le but d’obtenir une haie bien dense et esthétique. Notre entreprise de taille de haie à Fondettes est à votre service pour réaliser toute taille de haie.

Une haie libre ne demande qu’une légère coupe de temps à autre à l’inverse de la haie taillée qui exige de respecter un programme rigoureux afin de réussir à obtenir un mur végétal bien dru qui va constituer un véritable écran en limite de votre jardin pour vous protéger de vis-à-vis avec vos voisins ou pour délimiter les différents espaces composant votre espace extérieur.

 

CONTACTEZ-NOUS AU

06 34 22 18 81

 

Une haie structurée exige d’être taillée de façon régulière afin d’obtenir le résultat escompté et sur ses trois faces. Notre tailleur de haie à Fondettes commence par s’occuper des côtés en procédant de bas en haut avec son taille-haie. Pour une efficacité optimale, il veille à ce que la lame soit bien parallèle à la haie et à lui donner un certain ” fruit “. Cela signifie qu’elle va être légèrement plus large à sa base qu’en haut car le sommet s’étoffe plus rapidement que le bas. Ensuite, il passe à la taille du sommet. Avec une haie entretenue régulièrement en respectant un bon calendrier, Il est de coutume de supprimer en moyenne 30 cm de hauteur en suivant une ligne horizontale pour un beau rendu.

Cette taille de haie nécessite d’avoir le matériel adapté afin de s’adapter à toutes les configurations. Aussi, notre tailleur de haie à Fondettes possède une cisaille qui lui sert pour les haies basses et d’une longueur modérée. Il dispose également d’un taille-haie électrique pour les haies de moins de 40 m de long et d’un taille-haie thermique indispensable pour les très grandes haies.

Par ailleurs, il est bon à savoir que cette méthode de taille de haie convient pour les arbustes qui ont plus de 3 ans car avant il faut réaliser ce que l’on appelle une coupe de formation. Elle vise à obtenir une croissance des arbustes rapides et à obtenir une haie dense bien fournie. Cette taille de formation est différente selon les espèces. Pour les feuillus, elle consiste à rabattre les arbustes à 20 cm du sol lors de la première coupe puis à supprimer un tiers de la pousse les deux années suivantes. Si votre haie est faite de conifères, pendant les trois premières années, il faut couper la moitié de la pousse en prenant garde de ne pas toucher la flèche. Puis, notre tailleur de haie à Fondettes égalise les côtés et coupe les rameaux qui dépassent.

Alors, si vous rêvez d’une haie bien fournie et esthétique, appelez notre entreprise de taille de haie à Fondettes. Nous conviendrons d’un rendez-vous avec notre professionnel pour programmer son intervention !

 


Fondettes

Située à la périphérie de la ville de Tours, elle est l'une des vingt-deux communes membres de la métropole « Tours Métropole Val de Loire ». Sa population municipale totalise 10 307 habitants en 2017 et son territoire couvre une superficie de 32,08 km2. Fondettes est jumelée avec Naurod-Wiesbaden en Allemagne et Constância, au Portugal.

Dès le Néolithique, la présence humaine est attestée sur le territoire. À la fin de l'âge du fer, le site de Fondettes révèle une occupation permanente sous la forme d'une agglomération fortifiée, l'oppidum de Montboyau. Plusieurs structures, dont un pont construit à l'époque gallo-romaine et quatre villæ érigées au cours de l'époque tardo-antique, montrent une continuité d'utilisation de ce territoire tourangeau. Au Moyen Âge, la paroisse de Fondettes, fondée autour de l'an mil, devient alors un fief de faible importance. Celui-ci relève de plusieurs seigneuries successives, notamment celle du comte d'Anjou Foulques Nerra, puis celle des Maillé et enfin celle de Martigny. La paroisse fondettoise est ensuite prise dans quelques évènements qui se déroulent pendant la Renaissance, avec la confrontation entre les ligueurs et les troupes d'Henri IV, puis à la fin de la période moderne, au XVIIIe siècle, en 1774, où Fondettes est l'objet d'une révolte populaire de subsistance. Lors de la Révolution française, la petite paroisse tourangelle, dont la population atteint à cette époque près de 2 000 habitants, subit un changement de statut, et s'établit dès lors en tant que commune. L'année 1805 marque également un tournant puisque le territoire de Vallières, jusqu'alors commune à part entière, est désormais intégré à celui de Fondettes.

Située en rive droite de la Loire, Fondettes, de par son relief, sa géologie et son environnement, est profondément marquée par la présence de ce fleuve. Son histoire est également associée à cet axe fluvial, puisqu'une batellerie, initiée au XVIe siècle par la construction d'un premier port à l'embouchure de la Choisille, affluent ligérien, se développe au cours des trois siècles suivants, avec l'installation de trois autres ports sur les bords de Loire. Toutefois le transport fluvial à Fondettes cesse vers la fin du XIXe siècle, et une voie de communication ferroviaire est ouverte à partir de 1907. La commune bénéficie également, en termes économiques, démographiques et administratifs, de sa proximité avec Tours, distante d'environ 6 km.

Haie

Une haie est une structure végétale linéaire associant arbres, arbustes et arbrisseaux (fruticée), sous-arbrisseaux et autres plantes indigènes qui poussent librement, ou sont entretenus pour former une clôture entourant une unité foncière, ou pour constituer un abri à une faune locale et une flore spécifique formant un biotope particulier.

Le volume des haies est maitrisable en arboriculture par la taille (émondage, coupe sélective, élagage, etc.) sous l'action des cisailles, de la tronçonneuse ou du taille-haie du jardinier ou de l'arboriste. La technique de haie taillée, destinée à guider la croissance des plantes, est poussée à ses limites avec l'art topiaire appliqué sur les haies des jardins à la française. Née à l'époque de la Rome antique, cette méthode consiste à tailler les arbres et arbustes dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées (géométriques, personnages, animaux, etc.). Des plantes « à feuillage persistant » (sempervirentes), à petites feuilles et à port compact, se prêtent à cet usage : l'if et le buis (très utilisé car compact et de pousse lente), le laurier-cerise, le cyprès, et même le lierre.

L'épaisseur limitée de la haie, en général de 1 à 5 mètres de large, en fait un écosystème particulier associant une face ombrée (située au nord dans l'hémisphère nord), un cœur stable et dense, et enfin une face ensoleillée (orientée au sud). Les haies sont usuellement disposées en limites de parcelle pour assurer la séparation des propriétés ou la protection contre l'intrusion. Mais certaines haies sont placées en intérieur de parcelle pour séparer des cultures (cas dans les joualles) ou pour attirer une faune utile à l'écosystème en présence, aux agriculteurs biologiques et durables, aux sylviculteurs, aux permaculteurs, aux maraichers ou aux jardiniers éclairés.


Call Now Button06 34 22 18 81